L’incroyable courgette de Rouncaou Posté en octobre 20, 2014

1

Les Landes, terres agricoles reconnues et tout particulièrement l’airial Rouncaou, a réservé une belle surprise à nos jardiniers Alexis (5 ans) et Thérèse, sa grand-mère. Dame nature, comme elle sait si bien le faire, a surpris nos deux mains vertes en laissant pousser une courgette aux dimensions hors normes !

Alors, combien ? Quelle taille ?

Pas 1, ni 2 kilogrammes mais plus de 5 kg et 60 centimètres de long pour ce légume si délicieux à cuisiner. La terre fertile de Rouncaou leur a donné un bon prétexte pour préparer une recette de cuisine afin de goûter ce légume décidément hors normes.

Une pipérade

La piperade (de l’occitan béarnais piperrada, pipèr: piment rouge, piperrada en basque et castillan) est un accompagnement gastronomique d’origine basque qui est servi généralement avec des viandes et du poisson. Le nom vient de biper/piper (piment en basque). Il existe également une piperade béarnaise. La sauce est élaborée en dorant dans une cazuela différents légumes ou plantes potagères. Celles-ci peuvent varier mais le piment ne doit pas manquer. Les espèces qui sont utilisées sont : le piment vert, le piment rouge (au Pays basque français, il s’agit généralement de piment d’Espelette)1, oignon et tomate. La piperade peut aussi être préparée comme plat principal en ajoutant à la cazuelita (petite cazuela) un œuf pour qu’il coagule. Les couleurs reflètent la coïncidence des couleurs de l’Ikurriña (le drapeau basque) : rouge, vert et blanc1. (Source Wikipédia France)

Et la suite aux gîtes Rouncaou ?

Nos deux mains vertes recommenceront leur potager la saison prochaine. Et c’est promis, on vous préparera un article sur le prochain légume géant des landes, aux gîtes Rouncaou !

1 commentaire

  • Haussaire ou Dominé ou les deux ? 4 novembre 2014 at 7:52

    Quel plaisir de vous lire et de retrouver l’humour Seguin-Imm ! Bravo pour les fleurs : c’est exactement ce que je sèmerais si j’avais un jardin ! Quant à la courgette, elle ne peut que susciter l’admiration . Félicitations aux deux jardiniers.
    Nous avons souvent de vos nouvelles et sommes toujours heureux de savoir que tout va bien et que les deux jeunots grandissent en force et en sagesse. J’ai eu la joie d’être reçue au téléphone par Alexis : quelle gentillesse et quel sens de la communication ! Ce garçon nous surprendra ! Je suppose que nous aurions bien du mal à reconnaître la jolie jeune-fille qu’est devenue Lucie (encore que ses yeux d’andalouse n’aient pas dû changer).
    Nous attendrons avec impatience le prochain bulletin.
    En attendant, nous vus souhaitons une bonne santé et de joyeuses fêtes de fin d’année.
    Andrée et Michel

Laisser un commentaire